mardi 7 mars 2017

Le temps des réfugiés

( texte composé sur le thème 62, autour du mot temps )

Ils vont en hordes sombres, alourdis de silences,
Niant par leurs yeux vides toute forme d’existence,
Titubant sous le poids de paquets misérables
Ou d’enfants sans sourires aux regards insondables.
Un par un ils trébuchent et plient leurs genoux.
Cet homme tombé à terre, ça pourrait être vous !
Hâtez-vous de l’aider, ce n’est pas un maudit,
Ayez pour lui ce geste que la loi interdit.
Bravez donc la peur et tendez lui la main,
La ronde du malheur tourne et tourne sans fin,
Et aujourd’hui c’est lui, vous peut-être demain…
Sauvez, s’il en est temps, ce frère, cet humain !

Marie de Saintjean

Aucun commentaire: