dimanche 7 décembre 2014

Carnet (extraits)

( textes composés sur le thème 38, autour du mot horizon )


12 juillet : Dans les allées d’un Centre Commercial

A trois cent kilomètres du port le plus proche, sa casquette de drap bleu frappée d’une ancre le désigne à tous comme un vrai loup de mer.
Mais son pas chaloupé tient plus de l’arthrose de la hanche que du balancement d’un pont secoué par la houle. Les bouclettes sur sa nuque sont de neige, bien loin du blond doré des chevelures des anciens vikings. Si ses yeux sont délavés c’est sans doute moins d’avoir scruté de lointains horizons que d’avoir subi trop longtemps l’éclairage au néon de son ancien bureau.
Pauvre pseudo capitaine au long cours, halé par sa femme dans le flot des clients d’un grand magasin.


25 octobre : Dans le bus 55

Quand elle est montée dans le bus, elle ne portait pas l’uniforme bleu horizon mais il était visible qu’elle avait tout d’une combattante. Elle arborait pantalon kaki et veste à grandes poches d’une tenue de camouflage. Une simple touffe de cheveux au sommet de sa tête passée à la tondeuse. Pas de maquillage, évidemment. Une gourmette en acier au poignet. Sa musette, également kaki, elle l’a jetée sur le siège à côté d’elle, semblant défier quiconque voulant s’asseoir de demander que la place soit libérée.
Seule ombre au tableau de cette belle assurance : elle se ronge les ongles.


12 novembre : Au supermarché Casino

La caissière a un tout petit instant de répit, le temps que la cliente fasse les manipulations nécessaires pour la carte bancaire et que la caisse crache les tickets.
On la voit alors s’immobiliser, les yeux perdus dans le vide. Emportée vers d’autres horizons, elle semble à cent lieues de son poste de travail
Et puis le cycle recommence, le tapis de caisse défile à nouveau. Elle ne pourra reprendre sa micro rêverie que quelques minutes plus tard.

GP

Aucun commentaire: