vendredi 13 juin 2014

Madame ma voisine

( texte composé sur le thème 33, autour du mot jardin )

Madame ma voisine,

Ne vous trouvant pas chez vous, je dépose ce mot dans votre boîte à lettres pour vous dire que je suis très contrariée par le comportement du gamin qui, de chez vous, n’a cessé ces derniers jours de projeter son ballon dans mon jardin. J’ai eu la faiblesse de le lui renvoyer, ce qui a sans doute ajouté du piquant à son jeu.

De plus, je me suis aperçue que ce polisson m’épiait sournoisement à travers la haie de troènes qui sépare nos deux propriétés. C’est extrêmement gênant car c’est souvent dans le plus simple appareil que, par amour du soleil, je m’allonge sur un transat au bord de ma piscine. L’esprit vide et le temps étant pour moi comme suspendu, je ferme les yeux. C’est alors que le bruit du maudit ballon rebondissant sur le dallage tout près de moi, me fait sursauter. Le garnement fait entendre sa voix de fausset : « S’il vous plaît, madame ! ». Je sais très bien ce qu’il souhaiterait : que je me lève, ramasse le ballon, me dirige vers lui et lève les bras très hauts pour le lui relancer par-dessus les troènes…

Non ! Trop, c’est trop ! Je confisque cet affreux ballon jaune.

Je vous serais obligée de bien vouloir faire comprendre à ce garçon qu’il devrait maintenant cesser ces gamineries ridicules.

Je vous en remercie d’avance bien sincèrement.

Votre voisine,

Clara Bonfils

P.S : À l’occasion, demandez à votre mari de vous faire une imitation de la voix haut perchée d’un garçon pré-pubère. Vous verrez : c’est à mourir de rire !

GP

Aucun commentaire: