vendredi 8 novembre 2013

Les sentiers de la gomme

( texte composé sur le thème 26, autour du mot chemin )


Il a demandé son chemin.

Des milliards de poissons d'argent ont encombré la voie lactée. Des yeux, il a suivi les quatorze croix qui se dessinaient au fur et à mesure de ses pas. Sans connaître la distance à parcourir,

il a progressé longuement…

la tête dans les étoiles, comme s'il chemisait des tunnels de lumière. C'est à ce moment-là que le chenal est apparu d'où s'écoulaient des millions de chenapans habillés de chenilles argentées. Tournoyant sous le souffle d’Éole, les chenapans se sont accrochés aux chevalières incrustées aux parois, elles-mêmes insufflant le chant sirupeux des vents. Sortis des tunnels, les glorieux chenapans se sont balancés de cheveux en cheveux jusqu'à atteindre la chambre des anges.

Il attendait là.

Ses prunelles brillaient de mille feux devant la féérie des chevilles d'où pendait la nuit des temps. Tous chevrotaient le chant sirupeux des vents, lui-même rebondissant au gré des échos. C'est à cet instant-là que des centaines de bulles enrobèrent et plaquèrent au sol les chenapans.

Il se retournait et souriait… 

les chewing-gums mâchouillaient encore Éole et les glorieux malicieux attendaient aussi !


Murielle E.

Aucun commentaire: