samedi 9 novembre 2013

Entente cordiale

( texte composé sur le thème 26, autour du mot chemin )

– Dismondoudou, t’aurais pas vu mon chemin de table ?

– Ton quoi ?

– Oui tu sais cette bande de tissu de couleur taupe plus longue que large avec un pompon à chaque bout que je mets sur ma nappe beige.

– Dis donc, tu serais pas un peu coquine toi aujourd’hui ?

– Oh ça va… mon voyou… C’est pas parce que tu as chemisé la cheminée hier qu’il faut croire que tout est arrivé !

– Ah bon… C’est pas le jour, dommage… Comment veux-tu que je sache, j’ai passé toute ma journée d’hier à chemiser le conduit de cheminée comme tu dis et je peux te dire que le désensablage du chenal jusqu’au bief l’année dernière à côté c’était du gâteau et en plus c’était dehors !

– Oui et je l’ai fait avec toi, tandis que la cheminée… Comment veux-tu que je t’aide ?... Ben je me demande quand même où il a pu passer, je l’avais posé sur le dossier de chaise. Bon passons… Je peux voir ce que tu as fait hier alors ?

– Oh ben ça se voit pas bien de l’extérieur, tu peux seulement jeter un œil sur ce que j’ai jeté, ça te donnera une idée de ce qu’il y avait dedans.

– OK !

Quelques secondes plus tard…

– Mais c’est pas possible ça, si tu étais un gamin, je te traiterais de chenapan mais tu n’es plus un gamin… T’as pas vu que c’était brodé… en forme de chenille en plus, le travail que c’est pour faire ça, t’as pas idée ? Ta chevalière aussi elle est brodée… à tes initiales et qu’est-ce que tu dirais si je m’en servais comme tampon encreur ?

– Ma chevalière, elle est en or et elle m’a été offerte par mes parents, tes broderies c’est pas du fil d’or que je sache mais excuse-moi quand même, vu la couleur, je l’ai pris pour un chiffon mais ça a tenu à un cheveu, c’est drôle la vie quand même, j’ai failli prendre ce qu’il y a à côté, là…

– Mais t’es complètement nase mon pauvre ami, ton père était à côté de ses pompes mais toi tu ne lui arrives pas à la cheville !

– Arrête de crier ; plus tu t’énerves, plus ta voix devient chevrotante, on dirait une vieillarde ; je t’en achèterai un autre de…

– Chemin de table !

– Mais la prochaine fois mets-le sur la table et non en chiffon sur une chaise. Tiens au juste, à propos de chaise, tu sais ce que j’ai trouvé sous la tienne ce matin ?

– Quoi ?

– Un chewing-gum !

Mariji Cornaton

Aucun commentaire: