samedi 8 septembre 2012

Peur sur la vive

( texte composé sur le thème 13, autour du mot oreille )

 
La foule ! La foule ! La foule !
La loufe ! La loufe ! La loufe !
Foulée la foule ! Foulée la loufe !

Écrabouillée, piétinée, massacrée
La loufdingue !

Étourdie, étouffée, écrasée
La louffetingue !

Bousculée, ravagée, emportée
Par la foule tombée dans l'oreille d'un sourd.


JE
Dans la file d'attente
Stressée
Angoissée
Oppressée

JE
Dans la file d'attente
Encore
Toujours
Stressée
Angoissée
Oppressée

JE
Dans la file d'attente
Tourne
S'affole
S'évanouit

JE
Dans la file d'attente
Encore
Toujours
Tourne
S'affole
S'évanouit
 
JE
N'est plus
Dans la file d'attente !


En regardant
La file,
Le trottinement des fourmis,
La vie de ceux que je ne vois pas
M'apparaît
Toute crue
Avec la tête des Penseurs.

C'est alors que le tournis vertigineux de mon crâne se met en route
J'ai les yeux fixés sur un invisible point du sol sablonneux
Réceptacle des déchets - que je ne vois pas -
Me fait trembler.


Mes pieds ne bougent pas d'un pouce
Le banc non plus
Juste le mouvement perpétuel des fourmis trop actives,
Dans tous les sens
Elles s'aventurent
Guidées par je ne sais quel sens !
De la nourriture ?
De l'amassement ?
Du nettoyage ?
De l'instinct ?
De la mort ?
Elles vont à cent à l'heure
Avancent en à-coup
Accélèrent sans arrêt
Transportent des éléments 10 fois plus gros qu'elles
Malgré le chemin cahoteux,
Une guerrière tourne sur elle-même
En quinconce
Affronte tous les obstacles
100 fois plus gros qu'elle…


1 000 fois
Le soleil et l'ombre des arbres tissent une dentelle sur le parcours.


Des fourmillements gravissent insidieusement le bas, le milieu, le haut de mon dos
Je suis obligée de me grattouiller, de me contorsionner, de me déshabiller, de courir, de m'échapper, de sauter !

 
JE,
Meurs
Sous l'effroi.

Murielle E.

Aucun commentaire: