vendredi 21 septembre 2012

Monsieur de Monoreille

( texte composé sur le thème 13, autour du mot oreille )


« Les oreilles ont dû vous siffler ? » disais-je.

Il ne répondait rien.

« Prêtez l'oreille, je vous prie. » ajoutais-je.

Il me regardait avec ses yeux de chien battu.

« Soyez tout oreille, écoutez de toutes vos oreilles si vous en êtes encor capable. » insistais-je.

Il changeait de place, ses yeux rivés sur les miens.

« Vous n'écoutez que d'une oreille, votre autre est distraite. » constatais-je excédée.

Il tendait à nouveau ses deux oreilles pointues…

« Ayez les oreilles qui traînent, vous en serez plein et vous ne les en croirez pas ! » serinais-je.

Il ouvrait de grands yeux ronds comme des oreilles-de-souris gonflées de rosée.

« Vous avez ouï cette fois ? » glissais-je dans le creux de son oreille disponible.

C'était entré par son oreille à cornet pour ne plus en sortir par l'autre. Il écrivait tout ce qui pouvait lui revenir aux oreilles jusqu'à ma bouche lui susurrant les détails.

« Au moins, vous ne serez plus dur d'oreilles à présent, mon ami. » précisais-je rassérénée.


Enfin, il me parlait de ses mains volubiles et sûres.


A mon ami, le Muet.

Murielle E.

Aucun commentaire: