jeudi 21 juin 2012

Petites musiques de pluie

( texte composé sur le thème 11, autour du mot goutte )


Lorsqu’elle sent fourmiller la sève et la brise,
Elle ouvre son aumônière de soie grise,
La giboulée de printemps,
Gorgée des perles pêchées aux quatre horizons
Pour les semer à tous vents
Jouant avec les arcs-en-ciel à saute-gazon…


Elle s’offre une pause au temps des amours
Apparaissant ici et là, à pattes de velours
La chaude averse d’été,
Laissant dans son sillage de larges cratères lunaires
Qu’elle désaltère à satiété
Frémissants miroirs d’opale offerts aux visionnaires…


Elle éclate, rageuse et passionnée, en violentes colères
Et mord à pleines dents la poussière,
L’intense pluie d’août,
Si désirée des lèvres desséchées de la terre
Que, cruelle, elle envoûte
Pour mieux griffer son écorce de grêlons délétères…


Câline et apaisée par la fraîcheur de l’automne,
Dans ses draps de mousseline blancs, elle se pelotonne
La tendre ondée de septembre
Étonnée d'avoir enfanté une multitude de fruits,
Colliers rubis sur peau d’ambre
Qui parent la terre de mille gouttes, avant la nuit…


 Michèle Rodet

2 commentaires:

Marie. a dit…

Printemps, été, été, automne,
ne manque t-il pas l'hiver ?

Je déguste chaque mot, chaque image, bravo !

Michèle Rodet a dit…

Il est vrai, Marie, qu'il manque l'hiver.
C'est que je ne souhaitais pas évoquer ses rigueurs au moment où j'ai envoyer ces quelques strophes à notre éditrice, ni même y penser, d'autant que c'était le jour de la fête de la musique et que nous touchions au solstice d'été...
Mais j'ai bel et bien écrit des strophes évoquant les pluies d'avant et après la neige. Vous les trouveres sur mon blog, en suivant ces liens :
http://texte-et-toile.blogspot.fr/2010/12/lyon-le-11-decembre-2010-pluies.html
et
http://texte-et-toile.blogspot.fr/2011/06/lyon-le-1er-juin-2011-la-pluie-enfin.html
Merci de tout coeur de vos compliments