mardi 26 juin 2012

Expressions

( texte composé sur le thème 11, autour du mot goutte ) 

Il a bu jusqu’à la dernière goutte d’eau, celle qui ne risque pas de faire déborder le vase : il n’en reste plus une goutte. Puis, cause toujours !, il est passé entre les gouttes : mes menaces, c’est du bagout, c’est une goutte d’eau dans l’océan. « Tu n’as pas une goutte de sang dans les veines ! ». Non, je suis odieux, il est justement capable de se battre jusqu’à la dernière goutte de sang, et d’en arroser goutte à goutte le théâtre de ses exploits. En s’égouttant, les jours de pluie, en s’ébrouant, les jours de brume, il me revient, tout dégouttant d’humidité –d’humilité ?- par les égouts.

On dit que nous nous ressemblons comme deux gouttes d’eau. C’est pour les gens qui n’y voient goutte : j’ai les moustaches un peu moins longues que celles de mon chat de gouttière…

Hache

Aucun commentaire: