mercredi 3 août 2011

Voyage

( texte composé sur le thème 1, autour du mot départ )

Il avait pris ce départ pour l’Inde comme son pèlerinage aux sources. Son arrivée à Mangawata fut une fête. Pour l’occasion, il avait sorti de sa valise son plus beau sourire, celui de ses vingt ans. La montagne dressait son pic neigeux au-dessus de la vieille ville. Les pierres dorées des édifices les plus pauvres étaient des cadeaux, les catalpas, bordant les avenues, des amis attentifs. Hommes, femmes, enfants, l’accueillaient et l’entraînaient dans une danse au rythme lent et régulier.

La troupe dansante arriva ainsi au bord du fleuve et sans s’arrêter entra dans l’eau. Déjà les premiers disparaissaient dans les flots tumultueux. Son sourire postiche lui parut alors inadéquat. Il chercha à s’arrêter sur la rive afin de sortir de sa valise l’accessoire qui permettrait peut-être à ses compagnons de comprendre sa panique, cette peur de l’eau qui l’avait toujours paralysé. Mais la foule hospitalière, en perpétuel mouvement, continuait sa marche et d’une poussée douce mais ferme le relança en avant. Bientôt le contact froid de l’eau sur ses pieds, ses genoux, sa taille, sa poitrine… Il ouvrit la bouche, l’eau y pénétra, décollant le sourire de ses vingt ans, l’emportant comme un trésor.

MC2

Aucun commentaire: